Ruines de Pompéi: Villa des Mystères

Une centaine de villas rustique-résidentiel ont été découvertes dans les environs de Pompéi, toutes constituées d’une partie urbaine, réservé aux quartiers luxueux des propriétaires et d’une partie servile, destiné aux zones de production agricole et aux chambres des esclaves domestiques.

Les pièces et les outils de ces villas nous ramènent à la vie d’il y a deux mille ans.

Dans l’une de ces villas de banlieue, devenue célèbre sous le nom de « Villa des Mystères », a été trouvé l’un des témoignages matériels les plus importants sur la propagation du culte de Dionysos et sur l’initiation féminine dans le monde gréco-romain.

Villa dei Misteri est la plus célèbre parmi les attractions des fouilles de Pompéi, il s’agit d’une des 100 demeures les mieux conservé du site.

À voir absolument: une merveille enveloppée de mystère.

C’est une villa rustique-résidentiel, soit une résidence située hors les murs de la ville, lieu de traitement et de transformation de produits agricoles.

Peu de temps avoir mis à jour la villa, en 1909, les archéologues se sont rendu compte qu’elle enfermé des signes de l’existence d’une des sectes religieuse les plus secrètes de l’histoire, le culte de Dionysos. 

Selon les dernières recherches, l’impératrice Livie, l’épouse d’Auguste, aurait pu être la mystérieuse propriétaire de la villa et, en fait, seule une femme aussi riche et puissante aurait pu s’offrir une maison, avec une « salle à manger » qui  » célébrer ses actes personnels aux multiples facettes « .

L’idée est soutenue par la présence dans la Villa d’une statue de l’impératrice, représentée dans des vêtements sacerdotaux, qui se trouve maintenant dans l’Antiquarium de Boscoreale.

Chambre des mystères

La villa tire son nom de la salle des mystère située dans la partie résidentielle du bâtiment, avec vue sur la mer. 

Cette salle était le triclinium, c’est à dire notre salle à manger actuelle. 

Le Triclinium était une salle somptueusement décorée où de riches banquets étaient organisés avec des invités riches et importants.

C’est la fresque murale la plus extraordinaire que l’ont jamais trouvé dans une maison romaine.

L’expressivité des visages, la précision de la draperie, la représentation des gestes, enchantent.

Le fond rouge (pompéien) sur lequel se détachent les personnages fait le reste, créant une atmosphère de concentration suspendue.

Sur ce fresque on y trouve le dieu Dionysos (les grecques l’appelé Dionysos, les romains  Bacchus).

On le voit un peu affalé car c’est le dieux de la boisson, et qu’il a du boir déjà pas mal de vin.

Les peintures, tout autour de la pièce, sont liées au culte de Dionysos.

Sur les murs latéraux, des figures féminines ainsi que des faunes, des ménades et des figures ailées participent à diverses activités rituelles.

En plus à la danse et la consommation de vin, typique expression de l’extase dionysiaque, on peut voir représenté sur la fresque la flagellation rituelle d’une fille posée sur les genoux d’une femme assise.

C’est probablement la représentation du chemin qui mène au mariage d’une prêtresse avec Dionysos.

Une situation dans laquelle le mariage et l’initiation deviennent préparatoires l’un à l’autre.

Mais Dionysos n’était pas que le dieu du vin, mais aussi le dieu de la fertilité, du théâtre et de l’extase

Les écrivant de la Rome antique ont relaté des faites orgiaque, des bacchanale donnée en son honneur.

Partie urbaine de la Villa des Mystères

L’espace réservé à la résidence des propriétaires émerveille par son luxe et son confort.

Les autres pièces conservent également de splendides exemples de décoration murale de deuxième style, c’est-à-dire des représentations architecturales.

Dans le tablinum, il y a des peintures de miniatures d’inspiration égyptienne.

La villa comprend également un quartier destiné à la production de vin avec un pressoir en bois reconstruit.

Partie servile de la Villa des Mystères

Dans la zone rustique du bâtiment, il y a conservé un pressoir pour le raisin, des grandes cuisines et deux fours.

Mais aussi une cellule à vin avec des files de dolium (jarre de l’antiquité, d’une contenance allant jusqu’à plus de 3.000 Litres).

Sur certains des bâtiments de la partie servile de la villa, il y a des manteaux de tuiles originales encore intacts ainsi qu’une partie d’un grand porche.

Comment visiter la Villa des Mystères

Villa dei Misteri fait partie du circuit inclus dans le billet d’entrée des ruines de Pompéi.

La villa se trouve hors les murs de la ville, donc un peu plus loins du centre des feuilles, il faut environs 20 minutes de marche pour y arriver.

Si vous visitez Pompéi avec un guide, dites-lui tout de suite que vous souhaitez visiter la Villa des Mystères car il va suivre un parcours adapté.

L’heure meilleur pour visiter la villa (et Pompéi en général) est au coucher du soleil.

Mieux éviter d’y aller à midi car le soleil crée un reflet désagréable.

12 choses à savoir pour bien visiter les ruines de Pompéi

Inscrivez-vous à notre newsletter et télécharger gratuitement le guide!

Insérez votre prénom et votre adresse email pour vous inscrire gratuitement à notre lettre d'information et téléchargez le kit créé spécialement pour bien visiter Pompéi et ses fouilles archéologiques.

C'est bien! Vous vous êtes inscrit à la newsletter sur la Campanie.

Pin It on Pinterest

Share This